En ce moment
Augmenter sa concentration : être 100x plus efficace

Augmenter sa concentration : être 100x plus efficace

L’ennemi de la concentration, c’est le manque d’intérêt. Mais pas seulement. Je vous propose en quelques points des pistes pour augmenter sa concentration.

1. Se libérer l’esprit

Il faut se débarrasser de toutes ces petites idées parasites qui surgissent au mauvais moment.

La solution : avoir un bloc notes à portée de main, afin d’y noter toutes ces petites choses, et de pouvoir ainsi se libérer la tête.

2. Chasser la lassitude pour faciliter la concentration

Nous l’avons vu, l’esprit humain est ainsi fait, qu’il ne peut rester concentré sur quelque chose qui ne l’intéresse pas.

La solution : Tenir le cerveau en éveil en cultivant un intérêt pour ce que l’on fait.

3. Définir des objectifs

L’esprit est capable de produire quantité d’efforts, pour peu qu’on lui indique la bonne direction.

La solution : Indiquer à son cerveau ce que l’on a à faire, et le temps que l’on souhaite y consacrer.
Exemple : Je veux consacrer 20 minutes à l’étude de ce dossier, pour bien le comprendre.
Il peut être intéressant en cas de dossiers multiples, de faire une liste, à l’écrit décomptant la quantité de temps que l’on veut y consacrer.

4. Éduquer son esprit à rester concentré

En assimilant un plaisir à la réussite de s’être concentré sur une tâche, on l’encourage à recommencer.

La solution : Créer un ancrage sous forme de petites récompenses.
« Je suis restée concentrée sur ce truc, pendant une période fixée, j’ai donc réussi mon objectif, je me récompense en allant boire une tasse de thé », à vous de trouver de menues récompenses.

5. Mesurer sa progression et sa concentration

Dès lors que l’on fait un travail sur soi, il peut être utile de mesurer sa progression.

La solution : Avoir un bloc notes à portée de main (le même qu’au point 1) et à chaque fois que l’on sent une dispersion, on fait une marque. À mesure que les jours vont passer, on va observer une diminution du nombre de marques et donc une amélioration de sa capacité à rester concentré.

La concentration, faut-elle l'entraîner comme un muscle ? (cliquez pour voir la réponse)

La concentration, faut-elle l'entraîner comme un muscle ? (cliquez pour voir la réponse)

« Dans l’imaginaire collectif se muscler signifie faire grossir les muscles…. Erreur ! En musculation à proprement parler, on effectue un travail sur un muscle, ou une chaîne musculaire en vue d’améliorer certaines capacités physiques (force, vitesse, endurance).

Comment fonctionne la musculation ? Une phase excentrique, qui consiste à briser des stries Z, et une phase concentrique qui agit plus sur le tissu conjonctif. Ensuite, en fonction de tes objectifs tu adaptes le travail musculaire de ces deux phases dans différents régimes, pliométrique, excentrique, concentrique, isométrique et stato-dynamique, etc. Chaque travail correspond à un objectif différent, force, vitesse, endurance, explosivité (force+vitesse), etc. !

Tous ces termes barbares pour confirmer qu’englober toutes ces notions dans le terme se muscler est illusoire, se muscler ne veut absolument rien dire en préparation physique, ce terme n’a de sens que dans l’imaginaire commun, ou on pense qu’il s’agit de construire du muscle…

Donc si le cerveau n’est pas un muscle, il n’en est pas moins adaptable tout comme un muscle… Avec ton cerveau quand tu t’entraînes, tu crées de nouvelles connexions. Avec tes muscles tu détruits des stries Z pour les reconstruire par l’assimilation de protéines, et créer ainsi de nouvelles facultés aux fibres suivant l’entrainement précédemment suivi.

Donc mentalisme ou musculation, tout est toujours une question d’objectifs, en musculation tu ne travailles pas la vitesse de la même manière que la force, et en mentalisme tu ne travailles pas l’empathie de la même manière que ta mémoire. Par contre dans les deux cas tu développes ou améliores certaines facultés. Tout ça pour dire que se « muscler » veut surtout dire développer des capacités plus que travailler un muscle, donc considérer que tu muscles ton cerveaux ne me semble pas incohérent, puisque le terme se muscler en lui même n’est ni plus ni moins qu’un abus de langage.

Pour ceux qui ont connu France 98, souvenez-vous de cette phrase « muscle ton jeux Robert ! », ici Aimé Jacquet  ne faisait pas référence au développement des quadriceps de Robert Pires, mais plutôt au fait de développer son agressivité dans le contact… Abus de langage vous avez dit ?

Et vous, que faites-vous pour augmenter votre concentration ? Avez-vous des petites astuces maisons ? Utilisez-vous la musique, l’environnement, le repos, le silence… ?

 

À propos Plume

Plume
Plume est une membre très active du Forum Privé des Mentalistes. C'est une redoutable mentaliste, fine psychologue. Passionnée de développement personnel.

33 commentaires

  1. Très bon article, merci

    Bah pour la concentration, je médite, je joue aux échecs, je lis, tu peux aussi fixer une bougie allumée, en fixant un objet bon moi comme par exemple je travaille la télékinésie,visualisation bah ça travaille la concentration, ou pourquoi pas se concentrer sur sa respiration…

    • La télékinésie ??
      Je suis plutôt de nature sceptique alors j aimerais en savoir plus !:)

      • Mais bon moi comme je m’intéresse à l’ésotérisme, je m’y suis aussi intéresser par ça par la même occasion donc bon.

        Si ça marche la télékinésie enfin pour savoir par soi-même il faut pratiquer, j’y travaille depuis mars 2013, j’ai voulu commencer par la pyramide et le cure-dent dans un bol d’eau mais bon c’est du pseudo-télékinésie la pyramide je trouve en se servant de ces mains etc donc j’ai laisser tomber.

        Je travaille soit par terre ou alors sur mon bureau et je me recule. Je fais en sorte que tous soit bien fermés, aucun courant d’air etc, par moment avec ma main je cache ma bouche-nez et je me concentre avec la seule force de ma pensée, avant de faire l’exercice, par moment je médite avant, je travaille avec une pierre moyenne, stylo, cure-dent, pièce de monnaie.. je vois que ça bouge avec le temps mais j’arrive pas encore à contrôler le sens ou à bien les faire bouger, bref les résultats sont là mais c’est encore trop minime. Je travaille presque tous les jours, 1/2 voir 3 fois par jour. C’est aussi une affaire de visualisation, ordonner à l’objet de bouger, de ne faire qu’un avec l’objet et ne penser à rien d’autre, il faut forcer avec son esprit et à ce qui parait que l’ouverture du troisième œil ça peut aussi facilité la télékinésie, ma foi comme je travaille sur mes 7 chakras avec mes pierres donc bon ça doit probablement m’aider. Après c’est sur que ça sert à rien d’ouvrir grand les yeux, mais bon cette histoire demande c’est clair patiente, persévérance, volonté, concentration, visualisation. La télékinésie fonctionne mais la tk avec la pyramide berk lol : c’est de la pseudo. Bon je suis débutante là-dedans hein.

    • Plume

      Effectivement, Déborah, la respiration c’est parfait pour se concentrer. Tu utilises quelle méthode?
      Comme Élendril, je veux bien en savoir plus aussi sur cette affaire de télékinésie…

      • J’ai répondu sur le topic de Elendril concernant mon travail sur la tk

        Sinon pour la respiration, bah je suis allongée et je compte ma respiration jusqu’à 21 puis je recommence 1,2 etc ou alors je me concentre sur l’entrée et la sortie, enfin je sais pas comment expliquer ou alors je compte à chaque respiration un chiffre que je dis dans ma tête : l’inspiration : 9, expiration, 8, inspiration 7, expiration 6 etc et je met ma main sur mon cœur par moment et peut importe la méthode.

  2. Perso pour améliorer ma concentration j’écoute de la musique classique, ça ne rentre pas trop dans la tête, ça permet de relaxer (ou carrément de booster si vous êtes comme moi un fana de Beethoven) et franchement ça motive le cerveau à travailler, peut-être dû à la complexité de la musique

    • Peut-être est-ce dû aussi au fait que tu portes un intérêt pour ce genre de musique et que ceci se répercute sur ton travail et te donne par conséquent une capacité de concentration plus élevée.

    • Plume

      Oui, je dirais comme Gaetan. Je pense que tu t’es crée un ancrage qui te mets en condition favorable à la concentration et c’est très bien.

      • Malo

        Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous deux. je pense que même s’il on n’aime pas la musique classique, elle permet quand même de se concentrer. Généralement sans paroles, sauf pour les opéras, elle est fluide et tellement compliquée qu’elle ne reste pas en tête. Contrairement à la majorité des musiques d’aujourd’hui, qui elle sont d’une simplicité déconcertante, répétitive et faites pour rester dans la tête.

        Voilà pour mon avis :)

  3. Sympa l’article!
    Ta petite partie concernant la musculation est une très bonne comparaison :D
    Tu es intéressé par le domaine?

  4. l’article est intéressant
    Pour ma part , je me place dans une pièces sans aucune distraction et aucun bruit , je fais le vide et j’apprend des choses par cœur en les lisant simplement et les informations se stockent toutes seules.

  5. J’aime bien ton article Plume, c’est bien rédigé et c’est à la fois ludique. Merci ! :)

  6. Salut plume :)
    Un post qui méritait vraiment sa mise en article !

    Ps: tu peux grandement remercier celui qui a écrit ton portrait en bas de page ;) un véritable éloge qui te vas bien :)

    • Plume

      Merci Elendril ;)
      Effectivement, je suis très satisfaite du portrait que notre cher Félix, à écrit de moi !
      Ps : Je l’ai déjà remercié !!

  7. Bravo Plume pour ton article !!
    J’en profite pour te passer un petit coucou ainsi qu’à Malo et Elendril que je connais ;) Je pense être bientôt de retour parmi vous :)
    Petit coucou aussi à Fandu, à Mina (j’ai toujours ta carte !), à Felix (je reviens vite) ainsi qu’à Grumly (The nounours grand Shtroumph ;) )

  8. quand je cherche a retenir quelque chose je fais du basket pendant 1/2h en pensant a ce que je viens de voir. Je ne me concentre sur rien du tout en particulier, je réfléchis juste a ce que je viens de voir tout en tirant au panier. Déjà on ne se rend pas compte du temps qui passe, et ça me permet de retenir une foule de chose sans difficulté.
    il y a pleins de techniques, mais leurs effets varies en fonctions du sujet

    • Plume

      C’est une bonne façon de faire et ludique en plus !
      Tu utilises en fait les 2 parties de ton cerveau, le conscient et l’inconscient. On sous-estime encore trop ce dernier, et ton témoignage est très intéressant, d’autant qu’il va dans ce sens.

  9. MentalZen

    Salut,

    Plume, que ce soit ici ou sur le forum, cet article a le don de faire mouche !

    Bravo .

    On peut aussi faire ses exercices pour mieux mémoriser .

    Moi aussi je devrais commencer à m’y mettre aux articles…

    • Plume

      Merci Narcisse.

      Je t’encourage à écrire des articles, c’est un exercice très intéressant et stimulant. Et puis tu m’as l’air d’avoir des facilités pour écrire…

  10. J’ai pas mal de problèmes de concentrations, une sorte de TDA j’ai du mal à rester concentrée même sur la plus banale des situations comme aller aux toilettes ou chercher un stylo…
    Quand la situation se complique et me dépasse un peu, comme par exemple des tâches importantes à réaliser en un cours laps de temps, j’essaye voir ma vie comme un jeu vidéo: les tâches à accomplir sont des niveaux, comme par exemple « niveau 1: se préparer pour sortir. Objectif: arriver en bas de l’immeuble avant xxhxx en ayant réalisé toutes les tâches (petit déjeuner etc.) sans rien oublier (porte monnaie, parapluie, chose importante qu’on m’a dit de ne pas oublier…)
    A la fin du niveau je visualise la « victoire », du même genre qu’on voit quand on réussit dans un jeu vidéo « level complete! » ou un truc dans ce gout là, et j’ai l’impression d’avoir gagné. Je me prépare au niveau suivant: le métro, se rendre au point de rendez-vous le plus rapidement possible en évitant les passants. Etc.

    Ca marche avec le jeu vidéo mais je peux aussi voir la vie comme un sport, un art, une danse, etc.
    Par exemple, le trajet en métro sera plutôt un sport (je suis très souvent en retard…) les escaliers, le saut, le sprint, etc.
    La vaisselle, une sorte d’art de manier les objets et j’essaye de le faire avec un maximum de dextérité en allant rapidement (des fois je cogne des assiettes alors je freine un peu ^^)

    Le fait de transformer les choses ennuyeuses en défi les rend plus importante, je m’imagine championne de course de métro, puis personnage principal du jeu de ma vie, puis danseuse de rangement, etc.

    Parfois, pour les choses plus précises, je prends une grande inspiration et je concentre mon attention sur la chose en question. Je l’imagine comme en surbrillance, le reste autour flou, le temps ralentissant parfois. (un peu comme dans le jeu Trauma Center pour ceux qui l’ont connu)

    Bref, je suis sans arrêt dissipée par ma grande imagination, alors quand je peux j’essaye de la tourner à mon avantage ^^

  11. Pour restée concentrée sur ce que dit le professeur en cours il faut que je dessine. Pas besoin de faire du grand art, juste un enchainement de petits gribouillis suffisent. Les mains étant occupées de manière automatique (pas besoin d’être concentrer pour gribouiller ;) ), mes oreilles sont disponibles pour écouter. Et avec une mémoire auditive, c’est plutôt pratique ^^

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

three × three =

Remonter