En ce moment
Cold-Reading : voici 3 détails à analyser sur quelqu’un, ainsi que leurs conséquences

Cold-Reading : voici 3 détails à analyser sur quelqu’un, ainsi que leurs conséquences

Rappelons quand même le principe du cold-reading : il s’agit d’analyser le comportement et l’apparence d’une personne pour en déduire un maximum d’informations sur sa personnalité, ses goûts et son histoire. Toutes les analyses cold-reading reposent sur l’usage des stéréotypes. Il y a donc une marge d’erreur non-négligeable. Seule l’expérience du mentaliste permet de diminuer cette marge d’erreur.

Aujourd’hui, je vous livre une stratégie personnelle que j’utilise dans mes propres analyses cold-reading. Il est nécessaire de le répéter : le cold-reading est une discipline absolument empirique ou chacun fabrique ses propres petites théories. Tout ce que vous lirez ici correspond à ma vision des choses.

Cette stratégie de lecture permet d’exploiter les vêtements, la place d’une personne dans un groupe social ou dans un lieu, les habitudes lexicales, les tics et autre détails de comportement. Nous allons nous baser sur 3 registres : les éléments de survie, les éléments d’apparats et les éléments de confort.

Dans un premier temps, vous allez apprendre à reconnaître chacun des 3 types d’éléments. Dans un second temps, je vous expliquerai ce que signifient pour moi chacun de ces 3 types d’éléments. Après cela, il vous sera facile d’utiliser cette théorie dans vos analyses.

Comprendre les 3 éléments

► Qu’est-ce sont les éléments de survie ?

Ce sont par exemple des objets qui ne privilégient ni l’esthétisme, ni le confort. Ils ont pour but d’être efficaces et de permettre une protection. Il peut s’agir d’un choix vestimentaire tel qu’un treillis militaire vieux et inconfortable, mais chaud et résistant.

► Que sont les éléments d’apparats ?

Ils ne présentent pas ou peu d’intérêts pratiques et ne sont pas spécialement confortables. Les chaussures à bouts pointus, typiques du commercial, ou encore les talons aiguilles en sont de parfaits exemples. Ces éléments sont là pour répondre à des besoins sociaux tels que la séduction.

► Que sont les éléments du confort ?

Leur but principal est de faciliter ou de rendre plus agréable la vie de leur propriétaire. L’esthétisme, la robustesse n’ont aucune importance.

Et les éléments mixtes alors ?

Certains éléments peuvent présenter plusieurs caractéristiques. Des chaussures peuvent être esthétiques, robustes et confortables. Si rien de pertinent ne vous permet de classer un vêtement dans une catégorie précise, ignorez-le et ne tentez pas une analyse bancale.

Chaque élément que vous étudierez vous proposera une idée générale des habitudes et du passé de la personne analysée. En utilisant mal un élément en particulier, vous risquez de gâcher toute votre analyse.

Apprenez à en déduire des info précises

► Que révèlent les éléments de confort ?

Une personne qui a tendance à privilégier le confort au détriment de son apparence et de sa survie évolue dans un environnement sécurisé (pas forcément une très haute couche de la société). Elle ne semble pas avoir vécu une enfance suffisamment difficile pour avoir été marquée.

Ces personnes se distinguent dans la vie par une préférence de la simplicité et de la facilité, ils préfèreront éviter les environnements menaçants tels qu’une banlieue sinistre ou un bar mal famé.

Le confort peut aller de pair avec un caractère introverti ou égocentrique.

► Que révèlent les éléments d’apparat ?

Privilégier l’apparence au confort ou à la survie révèle très souvent un caractère extraverti. Une personne ne privilégie pas son apparence si elle n’a pas assuré sa survie au préalable.

Le choix d’un survêtement de marque, d’une voiture de sport, de bijoux voyants sont autant d’indices qui devraient vous aider à comprendre ce qui primera lors d’un choix et vous donnera une idée du passé probable de cet inconnu.

► Que révèlent les éléments de survie ?

Probablement le plus probant des éléments. S’il est privilégié, il suppose une enfance difficile aux repères incertains dont les plans aux longs termes étaient rares.

Les vêtements « ready to fight » comme les treillis militaires, les armes ainsi que tout ce que vous pourriez trouver d’utile sur « Crocodile Dundee » feront une bonne base de recherche. Les habitudes protectrices (comme préférer se rapprocher des angles dans une pièce) sont également de bons indices. Les éléments de survie sont parfois surprenants tant ils paraissent en décalage avec notre époque.

Attention aux erreurs !

Hiérarchisez les éléments que vous remarquez

Lorsque vous analysez quelqu’un avec cette routine, il est important de bien ordonner les éléments que vous observez. Certains auront plus d’importance que d’autres, gardez cela en tête : tout n’est pas bon à analyser.

La fiabilité de votre lecture dépendra de votre aptitude à distinguer les éléments visibles de ceux que vous voulez voir. Vos observations ne doivent pas confirmer l’idée que vous vous faîtes d’une personne, elles doivent au contraire vous aider à construire cette idée.

Conclusion

Cette routine est pratique, simple et rapide à utiliser mais peut également s’avérer simpliste ou réductrice pour le lecteur qui s’y remet entièrement. Il est primordial de réfléchir à la pertinence des éléments que l’on relève et de comparer ses déductions avec d’autres sources d’informations. Vos analyses cold-reading ne doivent pas tomber dans l’effet barnum.

Lorsque vous aurez esquissé le caractère d’une personne, vos connaissances en mentalisme vous permettront d’anticiper ses choix, ses actions et ses réactions et aussi de peaufiner votre communication avec elle.

À propos Gwen

Gwen est sur le forum des Mentalistes depuis les premières heures, c'est un pillier de la communauté. Passionné en particulier par la philosophie, la psychologie et la négociation, c'est un mentaliste touche-à-tout.

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

5 × one =

Remonter