En ce moment
Comment maîtriser sa colère quand quelque chose nous rend dingue ?

Comment maîtriser sa colère quand quelque chose nous rend dingue ?

Aujourd’hui on va parler de gestion de la colère, ou de « Self Control » comme on dit chez les anglophones.

J’en profite pour faire référence au film « Self Control », où le héros (Adam Sandler) est pris en charge par un psychologue aux méthodes … peu orthodoxes. Ce dernier lui explique qu’il existe 2 types de réactions :

  • La réaction explosive : c’est par exemple le client qui peste contre la caissière parce qu’elle ne va pas assez vite.
  • La réaction implosive : c’est la caissière qui écoute les insultes des clients à longueur de journée sans « broncher », et qui cache un fusil à pompe sous la caisse.

Photo d'une caissière qui reçoit des clients en colère toute la journée

Règle n°1 pour maîtriser votre colère : NE REAGISSEZ JAMAIS COMME LA CAISSIERE !!

Cela paraît assez évident, pour nous mentalistes, le contrôle de nos émotions et donc de notre colère est primordial. Mais parfois à trop vouloir contenir, le barrage cède. C’est à ce moment que la colère nous envahit, et il est fréquent que la réaction qui en découle soit souvent disproportionnée par rapport à la cause.

Ce genre de réaction concerne souvent les personnes introverties, car elles ont peur du conflit et se disent qu’il vaut mieux garder son mécontentement pour soi, jusqu’à l’évènement goutte d’eau qui fera déborder le vase.

J’ai été comme ça plus jeune, heureusement j’ai réussi à me prendre en main grâce à la méthode que je vous exposerai après.

Règle n°2 : NE REAGISSEZ PAS COMME LE CLIENT NON PLUS !

En effet, ce n’est pas gentil d’être méchant !

Plus sérieusement, même si la réaction est plus spontanée et donc plus saine pour celui ou celle qui extériorise son mécontentement, il n’y a aucune diplomatie dans le geste. Pour des personnes voulant manipuler, il n’est pas concevable d’entamer des négociations, des techniques d’influences ou autres discussions par des « £^ù*%µ » ou encore des « ?!@& ». Même si ça fait parfois du bien.

C’est pour cela que je recommande, lors d’une grosse colère, de passer ses nerfs… sur des objets. Eh oui, j’ai souvent des disputes virulentes avec mon placard lorsqu’il me cogne le petit orteil. Ça peut paraître absurde, mais le petit juron qui vient du cœur quand on a été maladroit peut-être bon pour la santé. Cela permet d’évacuer la petite contrariété du moment, on ne la garde pas avec les autres pour finalement l’évacuer à coup de club de golf sur le monsieur qui nous a fait une queue de poisson en allant au boulot.

Ma méthode : « Je réagis comme le client mais avec des mots, et plus précisément des arguments »

Beaucoup d’entre vous utilisent certainement aussi cette méthode (ou un dérivé), mais il a été prouvé qu’un « Cela ne me plaît pas parce que … » est plus productif qu’un « Espèce de … » en début de phrase.

Le principal atout de cette méthode : il oblige à trouver la cause de la colère. En clair : il oblige à verbaliser le problème. Pour moi, c’est le meilleur moyen d’argumenter la cause de son mécontentement et d’essayer de rester factuel.

Dans le milieu professionnel par exemple, il est rare que les émotions soient prises en considération. On veut du factuel. Il est donc important de pouvoir énumérer, argumenter, étayer ses arguments avec des faits objectifs qui nous ont atteints. Même si le mécontentement est quelque chose de subjectif, il provient souvent d’un évènement extérieur qui peut paraître anodin pour certains, mais qui nous a touché personnellement.

Étant donné que tout le monde ne comprend pas intuitivement le « pourquoi » de notre colère, il est important de la verbaliser de manière calme et efficace.

Cela me fait penser à un épisode de Kaamelott où les paysans se retrouvent pour essayer de trouver le « Pourquoi qu’on gueule ? ». Même eux se sont rendu compte qu’avant de crier « Révolte ! », il leur fallait trouver des revendications afin d’être mieux compris de leur souverain, et surtout afin que ce dernier puisse agir pour les satisfaire (ou pas).

Sur le plan personnel, j’utilise la même méthode… sinon, la dispute part vite en escalade de décibels non constructive.  Pour être compris par n’importe qui, il est plus facile de rester calme. On évite de l’offenser et surtout cela amène l’interlocuteur à s’exprimer de la même manière que vous.

Mon astuce manipulation : demander à l’interlocuteur comment il aurait réagi à votre place

Une fois les arguments exposés, permettez-vous de placer la personne à votre place. Ceci peut avoir deux objectifs :

  • Montrer à cette personne qu’elle aussi n’aurait pas accepté tel évènement/telle remarque.
  • Lui montrer que votre réaction contrôlée est respectable, qu’elle n’aurait certainement pas réagi aussi sereinement que vous.

C’est ce que j’appelle le double effet kiss cool de la culpabilité. Et vous ? Comment faites-vous pour maîtriser votre colère lorsque quelque chose vous rend dingue ?

À propos William

William
Je travaille depuis 3 ans dans le secteur des Assurances. Je me suis passionné pour le mentalisme en m'intéressant tout d'abord à la communauté de la séduction qui est devenu par conséquent mon domaine de prédilection.

98 commentaires

  1. Bonjour, cette article est vraiment bien, moi qui suis introverti pourra m’apprendre a mieux gérer ma colère. :)

    • hello

      Moi aussi je suis introverti, les gens sont étonnes quand je m’énerve, ils pensent avoir à faire à quelqu’un de timide, alors quand réaliter je suis un véritable monstre si je m’énerve, c’est vrai que c’est quelque conseil peuvent aider :)

      • William

        Ce qu’il faut pour bien gérer sa colère c’est d’abord de bien formuler son mécontentement, un ton qui peut être ferme mais qui reste diplomatique. Mais le point le plus important lorsqu’on est introverti, c’est ne pas attendre pour le dire.

        Sinon on se retrouve vite avec une colère hors-contexte ;).

    • William

      Ravi d’avoir pu t’aider Amandine ;).

    • Très bon article, Merci!

    • Bonjour moi aussi je suis dans le domaine de l’assurance et j’adore pratiquer le mentalisme. moi quand il ya quelque chose qui me rend dingue ou colérique, je réagis d une manière différente. mon visage porte un sourir que les autres n’arrivent pas expliquer et je reste silencieux les premières secondes, pensant a une manière d attaquer sans exploser…. a suivre:)

  2. Pour moi qui suis colérique, je peux te dire que cet article est une mine d’or lol. Merci beaucoup, je vais essayer ta méthode pour gérer mes émotions.

  3. Bonjour!
    Merci pour cet article! Il explique bien le bon comportement à adopter, mais hélas des fois quand je suis en colère je cherche plus à me défouler pour que ça passe que de chercher une résolution au problème (en admettant qu’il y en ai toujours une)…

    • William

      Défoule toi sur quelque chose si vraiment tu ne peux pas tenir, un genre de punching ball (frappé un oreiller ou dans le matelas). Mais en aucun cas sur quelqu’un.

      Quand aux causes, réfléchis bien au « Pourquoi cela m’affecte à ce point ? », et vois comment tu peux changer la donne.

      Bonne journée à toi Loris (ou plutôt fin de journée) !

  4. Bonjour ! Je ne suis pas du genre introvertie mais j’ai tout de même tendance à garder ma colère pour moi… je n’ai pas peur des confrontations « explosives » mais je ne les aime pas pour autant… Cet article est génial ! La prochaine fois que quelqu’un me mettra en colère, je tenterai la verbalisation+ le coup du « mettre la personne à notre place » :) Merci !

    • William

      Si tu fais cela, je ne te demanderais pas de droit d’auteurs, seulement que tu nous tiennes au courant de comment ça s’est passé !

      Je te dis donc à bientôt ! Et merci pour ton commentaire Jessica.

  5. Article très intéressant il suffit d’ajouter à cette technique celle du « lâcher prise » instantané lorsque le jeu n’en vaut pas la chandelle (personne en face qui es bornée par exemple) et la vie devient plus belle…
    Je vais le mettre en application, ça m’évitera d’avoir à être très désagréable pour obtenir quelque chose :)

    • Félix

      Salut Quentin ! Qu’est-ce que tu entends par « lâcher prise instantané » ? Ou plutôt : comment se manifeste ce lâcher prise ?

    • William

      Tu as raison Quentin, parfois il faut prendre du recul pour se rendre compte qu’on s’énerve pour rien. Ca c’est une belle preuve de Self-Control si tu parviens à faire ça dans les situations qui n’en valent pas le coup.

      Merci du commentaire Quentin !

  6. Magnifique article

  7. Salut !

    Super article, très intéressant. Il est vrai que ne pas être maître de ses émotions lorsque l’on ressent un élan de colère est très problématique car la cuve déborde et on n’arrive pas à limiter les dégats dans ce cas-là…
    Personnellement, lorsque je suis en colère je reste très calme, impassible mais je ne peux pas m’empêcher de sombrer dans un très très TRES profond cynisme !

    • William

      Le cynisme est une belle arme, mais comme toutes les armes, elle fait des dégâts !

      Lorsqu’on est en colère je sais que c’est difficile à voir, mais demande toi ce que ça apporte réellement comme solution au problème. Personnellement, lorsque quelqu’un s’énerve contre moi, s’il n’apporte pas de solution, je le renvois se calmer et trouver au moins une idée pour que cela s’arrange.

      Cependant c’est déjà un bon point si tu restes calme ;) !

      Merci pour ton commentaire Louis.

  8. Excellent travail merci pour ces conseils précieux pour nous. bon ourage

  9. Bonjour, article très intéressant, à mettre en pratique dans toute situation!

  10. Salut! Bravo pour cet article.
    Les émotions sont quelque chose de tres sain que nous allons souvent chercher dans les états de transe. Quelqu’un qui « explose » littéralement de colère , qui ne peut la contenir est d’ailleurs, si on y réfléchit bien, à un stade où son niveau de conscience n’est plus tout à fait le même. Donc probablement lui-même déjà en transe. Mais ce n’est pas le propos.
    Une technique très puissante, est de se mettre au diapason de la personne, au même niveau émotionnel qu’elle (d’où l’utilité d’avoir fait des cours de théâtre afin de pouvoir retrouver facilement ces émotions) puis, en gardant le « lead » de la conversation, l’emmener, le guider (pour ne pas dire le manipuler finalement) vers un niveau émotionnel plus bas. C’est ce qu’on appelle la « synchronisation »
    Une autre technique, à utiliser ave précaution si on n’a pas l’habitude, c’est le « recadrage ». Ce procédé qui peut être utile, permet de « dérouter » la personne, de créer un « blanc » dans son esprit, ce qui a tendance à destabiliser l’individu. A ce moment là, on place des suggestions pour faire retomber la pression ou emmener l’individu sur un terrain émotionnel plus neutre. Je dis que ce procédé est à utiliser avec prudence car un mauvais recadrage peut aussi empirer la situation!
    A bientôt

    • William

      Lorsqu’une personne rentre dans une crise de colère monstrueuse, il faut à tout prix éviter l’effet de surenchère, cette escalade de la violence. La synchronisation est terriblement efficace pour éviter ça !

      Bien vu Théo ! Et merci pour ton commentaire.

  11. bonjour! article tres intéressant ! je vous conseil également la lecture du livre « le pouvoir du moment présent « d’Eckart Tolle un best seller ,qui explique pourquoi parfois on stresse pour un rien après tout etre en retard pour son téléfilm » préféré plus belle la vie(lol) n’est pas une question de vie ou de mort

    mais votre mentale n’en as que faire, il stresse parcequ’il se réfaire toujours soit au future soit au passer mais il ne se trouve jamais dans le moment présent ,apprenez a le faire taire en vous concentrant sur le moment présent très efficace même si cela demande un peut d’exercice …
    faire le silence est difficile mais au combien bénéfique demander a un arbre quelle heure il est ?il vous diras :quelle question?! il est maintenant !!
    le passer n’éxiste plus, le future n’existe pas encore; seul le présent est réel si l’on ne se concentre pas dessus cela reviens …à ne pas éxister
    bref !je vous conseil vivement la lecture de ce livre , il a changer ma vie! bravo pour cet article !
    a bientôt !

    • William

      Je vais me renseigner, il pourrait être intéressant ce bouquin en effet !

      Au delà de la colère, il y a aussi la mauvaise gestion du stress qui est un véritable fléau actuellement.

      Merci pour ton commentaire Jouan !

  12. Cet article est super bien qu »il est difficile de contrôler sa colère dans toutes les situation

    • William

      Je n’ai jamais dis que c’était facile ^^. Mais tu te rendras vite compte que de la formuler réellement t’enlève déjà un énorme poid. Surtout quand tu te rends compte que tes interlocuteurs te comprennent plus vite et que le conflit est réglé plus efficacement.

      Merci pour ce commentaire Chriis !

  13. Etant colérique à l’enfance, j’ai la fâcheuse habitude à m’énerver violemment et rapidement lorsque quelqu’un ou quelque’chose me met en colère..

    • William

      Le fait de t’en rendre compte est déjà un premier pas Elilium ! Si tu veux améliorer ça, fixe toi des objectifs de façon progressives pour réussir à rester de plus en plus calme dans des situations qui ont tendances à t’énerver.

      Merci pour ton commentaire, si tu veux continuer à en parler, tu peux me MP sur le forum ;).

  14. Un très bon article. J’avoue que je me mets facilement en colère ce sera donc une bonne expérience pour moi de mettre cette technique en oeuvre

  15. Cet article est vraiment cool !

  16. très bel article. j’étais moi aussi comme la caissière, je prenais sur moi pas parce que j’avais peur mais parce que je ne voulais pas de problème. mais ça ne marchais jamais et je suis devenu plus agressif. parfois trop même. lol

    • William

      C’est tout le problème lorsqu’on accumule la colère, c’est une véritable explosion qui s’en suit ! Si mon article peut t’aider, c’est tout simplement génial !

      merci pour ton commentaire Patrick !

  17. Un très bon article! Etant moi-même assez introverti, j’ai reconnu dans ces quelques paragraphes des comportements que j’ai eus, et j’ai appris ici comment les éviter. J’ai beaucoup aimé la partie « verbaliser » car pour moi c’est un gros problème : j’ai toujours l’impression que dire les choses, ça ne changera rien, et qu’il me suffit d’y penser pour voir s’il y a un problème.
    Or j’ai remarqué que cela peut s’appliquer à beaucoup de situations, par exemple quand je dois retenir quelque chose, j’ai l’impression d’avoir retenu, mais je me pose la question « Suis-je capable de le redire et de l’expliquer ? » et souvent, je ne me rappelle pas des détails ou des liens précis.
    De même lorsque que plusieurs problèmes s’accumulent, le soir j’ai du mal à trouver le sommeil parce que j’ai l’impression d’être envahi par les tracas. Pourtant parfois, je me force à les énoncer, et tout de suite ils paraissent moins nombreux.

    Verbaliser c’est important, je m’en rends compte.

    • William

      Tu as raison, pour voir si on a compris quelque chose, il faut vérifier si on peut l’expliquer. Lorsque je veux retenir quelque chose comme un cours, une technique, je fais comme si j’étais prof et je l’explique à mon auditoire invisible, en trouvant les questions probables que des élèves pourraient me poser.

      Pour la colère, il faut partir du principe que ton entourage ne peut lire dans tes pensées, donc si tu n’exprime pas ce qui ne va pas, ils ne le sauront pas (ils s’en douteront, ce n’est pas suffisant).

      Merci pour ton commentaire Cyril !

  18. « En effet, ce n’est pas gentil d’être méchant ! »
    Tu m’as bien fait rire!

    Très bon article que Félix m’a conseiller et il a eu raison!

  19. Article très intéressant! A mettre en pratique au plus vite d’ailleurs pour contrôler ces colères noir (qui sont parfois inutiles)!!

  20. Salut! jolie article, je dois avouer que ta méthode est très logique ! une action entraîne une réaction,qu’elle soit lente, tardive ou spontanée!ce qui empire toujours les choses! Il vaut mieux subtilement amener la personne à nous comprendre, en la mettant à notre place! ce qui provoque chez elle une culpabilité… Bien vue! félicitation!!!!

  21. J’adore ! Et ça ne marche pas pour moi…
    J’ai suivi des tas de cours pour ma colère, et j’ai toujours buté sur ce constat tout simple :
    la seule raison de ma colère… c’est la colère de mon interlocuteur !

    C’est ça, être empathe.
    C’est être en colère, pas parce qu’il y a une raison ou parce que quelque chose nous met en colère,
    mais parce que la colère de l’autre nous envahit.

    Et dans ce cas bien sûr, dire « je suis en colère parce que tu es en colère, arrête ta colère et tout s’arrangera », (ce qui est la stricte réalité)
    ça n’arrange pas grand-chose.

    • William

      Dans ce cas il faut réussir à calmer l’interlocuteur, mais lorsqu’on est affecté par sa colère, cela ne doit pas être facile je te l’accorde.

      Bon Courage Christine et merci pour ton commentaire.

  22. MAIS C’EST QUOI CE P~%# DE BON ARTICLE ?!

    No,no. Pas de colère, juste un commentaire pour te dire que… Tu as géré William.

    Pour ma part, je m’énerve quand je joue aux jeux vidéos, je reprend le contrôle une fois que ma console est éteinte haha. ^^

    Je pense qu’il est également possible de « s’auto-réguler » pour éviter de partir dans une colère intense. J’utilise des techniques en PNL/Hypnose pour ça et… Ça fonctionne plutôt bien ;)

    Beau boulot !

    • William

      Merci beaucoup pour ton commentaire SkyDream !

      Oui les techniques d’auto-suggestion/auto-hypnose sont efficaces pour réussir à se canaliser, surtout lorsqu’on ressent de la frustration en jouant aux jeux vidéos ^^ !

      A bientôt SkyDream et un conseil, arrête de Rage Quit tes parties quand tu perds :p.

  23. Très bon article. C’est mon ban (abusif) qui t’as inspiré l’idée de cet article ?

  24. Merci beaucoup pour ce super article j’ai tendance a réagir dans l’excès quand je suis énerver j’espère que sa me permettra de mieux gérer =)

  25. Très bon article !! personnellement, quand je me mets en colère cela ne se voit jamais, je reste tres calme comme si ne rien n’était peut être parce que je déteste les confrontation ! .. super article !!!

    • William

      Restez très calme c’est une chose, ne pas s’exprimer en est une autre. Si tu arrives à dire les choses sans explosion nucléaire, alors c’est que tu as déjà une bonne maîtrise ;).

      Merci pour le commentaire Raniia.

  26. C’est vrai, il m’arrive parfois de me mettre en colère lors de situation au boulot. Mais j’essaye de les diriger de façon constructive. Mais sa marche pas toujours. Je vais essayer sa maintenant. Merci pour cet article.

    • William

      Le milieu pro fait parti de ces environnements où il est primordial de savoir se contrôler, au risque de se prendre des coups de bâtons ^^.

      Courage Sôfyan ! Et merci pour ton commentaire =).

  27. Bonjour, je vous touve tres intéressant pour l article . Moi, parfois je me rend dingue pour par grand chose et je perds tout et cela me rend tres malheureuse. Je m explique, la encore j ai connu un garçon formidable pour moi, nous sommes sortis ensemble et devions nous revoir le soir. Plus denouvelles, j ai attendu et jamais personne, je n ai pu me retenir de l appeler plusieurs fois pour savoir ce qu il faisait , s il avait changer d avis et aucune réponse. Oui je me suis inquiétée, lui ca réponse par sms, j ai perdu mon téléphone, ca t arrive jamais et vis ta vie car tu as l air tres posssésive. Bref, je suis très déçu.

    • William

      Il faut savoir prendre du recul sur les situations que tu vie Suzanne. La prochaine fois, envois lui juste un message et pars faire une autre soirée en attendant (ou pas) sa réponse, cela te permettra de te détacher un peu ;).

      A bientôt, et merci pour ton commentaire Suzanne !

  28. Super article, je m’énerve vite et ton article m’aidera à contrôlé ma colère.

  29. Salut.

    Tu gères la fougère.

  30. Un excellent article et indispensable pour tout mentaliste qui plus est.
    Merci à toi pour ce dernier. ;)

  31. un tres bon article, bravo! personnellement on m’a toujours dit que je m’enerve trop (parfois pour rien), et que c’est parce que, petite, on m’a gaté, ce qui m’enerve encore plus!
    mais j’avoue que depuis que je suis devenue interessée du mentalisme ( bien sur avant je l’appelais simplement « la psychologie », le savoir faire… ) je suis arrivée à mieux me controler, j’essaie comme vous dites de me reprimer, si quelq’un ou quelque chose m’enerve, je pense directement à autre chose, je l’ignore par tous les moyens, je me dis  » tu sais exactement ce qui va arriver si tu petes un cable devant tout le monde, tu deviens la fautive et on te reproche ce comportement grossier » et ca marche presque à 90% ( bien sur y a des cas desespérés ou je n’arrive pas à retenir la colere, generalement parce que comme vous avez deja dit j’avais deja tes de choses qui m’enervent que j’ai gardé pendant longtemps)

  32. Vraiment bonnes articles, cela risque de me servir très souvent maintenant ! Merci ! :)

  33. Très bon article, fort intéressant ! Bravo !

  34. Ton article est indispensable pour ceux qui jouent à call of duty ou fifa tel que moi.
    Tu vas rendre ma vie de gamer beaucoup plus paisible =P

    • William

      Je vais faire la version geek de cet article « Comment ne pas Rager quand un jeu nous rend dingue ? »

      Leçon n°1 : Arrêter de rage quit, ce n’est qu’un jeu ^^.

      Merci pour ton commentaire en tout cas Thomas ;).

  35. Excellent article, j’essaierai d’y penser la prochaine fois que je m’énerverai :) Enfin, heureusement, je suis plutôt calme, mais ça peut toujours être utile :)

  36. William

    Merci Pascale ! Je reviens bientôt avec de nouveaux articles, je croise les doigts pour qu’ils soient aussi appréciés que celui-ci ^^.

  37. Effectivement, c’est pas gentil d’être méchant !
    Mais on peut toujours se faire plaisir en faisant comprendre ça à ….. à son petit frère, en mettant ceci http://www.youtube.com/watch?v=it90b3b6CwQ
    à fond quand il nous embête par exemple, le plus amusant, c’est l’expression de son visage en entendant cette horreur 3:)

  38. Bonjour, article très intéressant. Merci:)
    Peut être cette référence de livre pourras t’être utile : »leçon zen pour apaiser sa colère », léonard scheff et Susan Edmiston.
    Je trouve que le titre n’est pas aussi évocateur que le contenu.
    tu y apprendras entre autre que la colère est gérée par le circuit amygdalien, un circuit dit de « la peur », qui est très primitif.
    Le pourquoi on perd nos nerfs sans s’en rendre compte….Le circuit amygdalien reçoit les informations avant tout le monde, et sans cette prise de conscience, difficile de se dire qu’on réagit de façon primitif.
    On y apprend aussi que la colère comme la drogue est addictive à cause des substances qu’elle sécrètes!
    Alors avis à tout les colériques!

  39. Je suis ici grâce aux mails que je reçois de Monsieur Boussa F.
    J’ai vraiment du mal à me contenir quand je suis énervé … Surtout quand on ne me laisse pas parler on qu’on me « clashe » (Je pense à quelqu’un de bien particulier en écrivant ceci).
    Ce n’est que pour une personne que je viens lire ceci. Un gars qui prend vraiment plaisir à se moquer des gens, pour lui c’est un « jeu » et non un concours de *** mais disons que parfois, je n’ai pas envie de jouer à ça et je m’emporte assez vite. Enfin, je « m’emporte » … Un « Rhoo, tu m’emmerdes » tout calme et tout gentil.
    Mais un jour, ça risque d’exploser.

    Je vais mettre tout ça en pratique dès que j’en ai l’occasion !
    Merci beaucoup pour cette article :)

  40. très bon article , je me suis totalement senti visé lors de la lecture , je n’extériorise jamais mes émotions jusqu’à ce que j’éclate , merci pour l’astuce :)

  41. Je suis très colérique à la base (mais je me soigne), et retrouve dans cet article à peu près tout ce que je tente de mettre en oeuvre.
    Généralement, la 1° étape pour moi doit être ce que Quentin appelle le lâcher prise, sauf qu’en tant que super impulsive, il faut que je passe par cette question :
    « EST CE QUE CELA AURA ENCORE DE L’IMPORTANCE DANS 5 ANS ? »
    Malheureusement, parfois l’emportement est tel que je n’ai pas le temps de me poser la question avant d’exploser…
    Alors je mixe le reste de l’article : j’explose, verbalement… Grossièrement, aussi. Pas top du tout…
    Puis, je me reprends, je verbalise correctement et fais en sorte que l’autre se mette à ma place.
    Pas terrible, il faudrait zapper l’explosion, mais la suite permet au moins à l’autre de comprendre, et de passer sur ce super comportement !

  42. Merci pour cette article déttailer , j’aime beaucoup les exemples ^^ .bref
    En tout cas j’ai dèja hâte de metre en pratique ce conseille .merci encor :)

  43. bonjour je trouve super l’article qui m’a bien servi d’ailleurs.

  44. Bonjour a tous,
    je vous remercie pour cet article riche de sens, de contenu et d’outils pratique utilisable de suite.
    Pour ma part j’utilise déjà ces méthodes décrites en rajoutant une donné, je demande a l’autre personne pourquoi il fais ceci ou cela ce quine permet de le comprendre avant de lui dire ma façon de pensé calmement … bien sur
    ;-)

  45. Alberthina Clairon

    Merci merci merci grâce a ce sit je vais pouvoir éviter de m’énervé tout le temps . Les gens pensent que je suis fou car lorsque je m’énerve mes yeux deviennent rouge je saigne et je frappe tout se qui bouge.

  46. Bonjour,

    Dans ce genre de situation, j’essaye de gagner du temps avant de m’énerver, de penser à autre chose, d’ observant les autres autour de moi, de pratiquer la respiration ventrale pour ne pas empêcher l’enervement d’arriver ou le retenir s’il est la mais le laisser passer comme pour les pensées en méditation.

    Je viens de découvrir votre site ou je pense avoir beaucoup de choses à découvrir.

  47. Bonjour , je poste ce commentaire car je suis a bout j’ai sans arrêt des humeur colérique qui me mettent hors de moi je casse tout autour de moi pour aucun raison je blesse les gens sans le vouloir mais je n’arrive jamais a me contrôler sur le moment et je regrettent souvent après mettre énerver pour quoi que se soient , si vous aviez des solutions efficaces sa m’aiderait beaucoup à avancer sans blesser les gens que j’aime …

  48. Bonjour. Je suis introverti en général. J’ai tout le temps mal au coeur et je subi très souvent le comportement des gens autour de moi qui me prennent pour un ange. Seulement, depuis quelques temps, j’ai des palpitations parce que je nourri de sales idées dans ma tête et je réfléchi à chaque instants.merci pour cette article. J’espère que ça ira

  49. merci pour ce article qui m’aide a gerrer ma colère,j’ai beaucoup aimé.

  50. Excellent article, qui vient de me donner un déclic !!!!!
    M’obliger à verbaliser un problème en utilisant des phrases clés,
    Enumérer, étayer, argumenter, pour essayer de rester le plus factuel possible (surtout dans le milieu pro) surtout quand on se prends des remarques qui peuvent paraître anodines pour certains, mais parfois sont quarrément déplacées et qui, en plus de nous toucher personnellement, ré-ouvrent de vieilles et douloureuses blessures.

    Je le redit : EXCELLENT ARTICLE !! Et un immense merci, pour ma part et au nom des personnes que cet article aidera <3 Peace and love ! <3

  51. Euh.. si je comprends bien, pour éviter de s’énerver, il faut juste éviter de s’énerver..

  52. Salut, je suis venu sur le post après avoir casser mon écran de ma console, mon problème est que je me defoule trop sur les objets. Aurais tu une solution ?

  53. Bonjour Zuemax,

    Quand cela m’arrive, je ne parviens pas à me contrôler, il m’est arrivé de casser mon IPAD … parce que mon homme était rentré dans une voiture en marche arrière et que j’était fatiguée, énervée par mon job (je travaille en service client dans un call center, ce qui n’aide pas toujours).

    Désolée.

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

one × 3 =

Remonter