En ce moment
L’Ouroboros de la communication : un moyen d’améliorer vos échanges au quotidien

L’Ouroboros de la communication : un moyen d’améliorer vos échanges au quotidien

Vous connaissez peut-être cette image si caractéristique du serpent qui se mord la queue. Cette image, appelée Ouroboros, est le symbole de l’éternel recommencement.

Et si aujourd’hui ce serpent pouvait nous offrir le moyen d’affuter notre communication ?

Partons d’un exemple concret

Damien est un jeune garçon plein de bonne volonté. Toujours prêt à rendre service, il fait la fierté de ses parents. Un jour, son père décide d’aller faire les courses. La petite famille habite une magnifique maison à la campagne mais étant loin de tout, il y a quand même un peu de route à faire pour se rendre au supermarché, en ville. Le père, depuis quelque temps déjà, se disait qu’il fallait tondre la pelouse. Il décide donc de demander ce service à son fils, pendant que lui va faire les courses. Son fils, couché dans le hamac, en train de siroter tranquillement sa limonade, accepte bien sûr, soucieux de faire plaisir à son père. Le père s’en va donc.
Damien se lève et se motive pour aller chercher la tondeuse dans le garage. Problème : cette dernière est cassée, la lame étant usée. Impossible pour lui de couper l’herbe ! Tant pis, il décide de se recoucher et en parlera à son père en rentrant.
Deux heures plus tard, le père rentre, le coffre rempli de bonnes choses. Qu’elle n’est pas sa surprise quand il arrive, en voyant que la tondeuse n’est pas passée, et que l’herbe est toujours aussi haute ! Le père bouillonne : son fils lui avait promis ce service ! Ni une, ni deux, il se dirige avec détermination vers son fils et lui hurle littéralement dessus :

– Damien ! Tu m’avais promis de passer la tondeuse ! Au lieu de ça, tu passes ton temps à flemmarder au soleil !
Damien, se sentant agressé, réplique de la même manière :
– Je n’y peux rien si ta tondeuse est toute pourrie ! Je n’ai jamais réussi à la démarrer !
– Tu n’avais qu’à la réparer au lieu de lézarder au soleil !
Etc…

Nous sommes d’accord sur le fait que la dispute est flagrante ici. Néanmoins, une légère modification des schémas de pensées aurait pu l’éviter. C’est l’Ouroboros de la communication.

Comment assainir sa communication en comprenant le principe de l’Ouroboros ?

 

Schéma récapitulatif des éléments influençant l'expérience interne (subjectivité) et l'expérience externe (intéraction)

En observant ce schéma, on peut se rendre compte qu’il se divise en deux grandes parties : L’expérience interne et l’expérience externe.

L’expérience interne, c’est le monologue interne, le discours mental que l’on se fait à soi même. Le monologue est subjectif car il se base sur les perceptions, les émotions, les croyances et les expériences sensorielles et corporelles. Il est le fruit d’un raisonnement logique qui se crée à partir d’un stimulus, une réaction extérieure. Le raisonnement va donc s’adapter logiquement à l’environnement extérieur et à la situation.

L’expérience externe, c’est les stimulus extérieurs, c’est à dire, les réactions et les comportements qui vont susciter et provoquer un monologue interne. C’est dans l’environnement extérieur que je trouve les éléments pour développer mon monologue interne.
Ces deux sphères agissent en interaction l’une avec l’autre.

Or, on se rend compte qu’il est possible de modifier ses deux sphères (interne et externe) pour modifier la tournure d’une communication. On peut donc également l’utiliser pour éviter les disputes. N’oubliez pas qu’en communication, on doit prendre des initiatives pour réussir à dominer l’échange. La souplesse des raisonnements est indispensable. Prenez donc l’initiative de modifier vos propres schémas de pensées pour influencer ceux des autres.
Comment ? Revenons à Damien et à son père et modifions leurs schémas de pensées de manière efficace.

Le père est initié à l’utilisation de la PNL. Il connait les principes de l’Ouroboros de la communication. En rentrant des courses, voyant son fils se faire bronzer au soleil, il est soumis à ses émotions : colère et indignation. Il sait cependant qu’il n’obtiendra pas le comportement qu’il espère de son fils, à savoir tondre la pelouse, en s’énervant. Il décide donc de modifier son « schéma interne de pensée » pour adopter une conduite d’esprit plus souple. Il s’approche donc de son fils et lui dit calmement :

Damien, je suis un peu déçu, tu m’avais promis que tu tondrais la pelouse et tu ne l’as pas fait. Pourquoi ?
La réponse interne de Damien est donc modifiée par rapport à la première version. Ici, le père n’est pas dans l’agression. Cela étonne Damien car il s’attendait à une réponse plus vive de son père. Il lui explique donc calmement que la tondeuse était cassée et que tondre la pelouse était donc impossible.
– Pas de problème ! lui dit son père, je vais t’apprendre à la réparer puis tu pourras la passer !
– Pas de problème papa !

En changeant son schéma de pensée interne, le père a modifié toute la structure de l’échange. Damien ne s’est pas sentit agressé car le père a pris du recul par rapport à la situation et cela a permis au père et au fils de ne pas partir dans une ribambelle de portes qui claquent et de mots fleuris… Cette technique peut sembler simple, mais tout comme celle du chacal et de la girafe, elle n’est cependant pas innée en chacun de nous, et les personnes impulsives ont souvent du mal à la réaliser. Prenez le temps d’analyser l’échange pour adopter la conduite qui satisfera tout le monde, et ainsi éviter de blesser psychologiquement (voire physiquement dans des cas plus extrêmes) quelqu’un…

Humanistement :)

À propos Lucius

Lucius
Jeune passionné de sciences sociales et de zététique, j'essaye d'amener un regard critique et objectif sur les différents aspects du mentalisme. Bien que fasciné par les "pouvoirs" de l'hypnose ou le "décryptage" du non verbal, je garde à l'esprit qu'un mentaliste doit aussi savoir remettre en cause sa propre discipline pour l'aider à évoluer.

2 commentaires

  1. Une vraie leçons de vie…

  2. excellent article ! rien de mieux qu’un bon schéma pour comprendre.

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

5 × four =

Remonter