En ce moment
Améliorez vos rapports avec les gens grâce à cet exercice d’empathie passionnant qui vous replongera dans votre enfance

Améliorez vos rapports avec les gens grâce à cet exercice d’empathie passionnant qui vous replongera dans votre enfance

Il y a cette femme si exubérante qu’elle vous donne parfois envie de vomir. Ou celle ci qui crie tout le temps. Et cet homme que l’on n’entend jamais, reclus sur lui-même et cet amateur de foot qui frappe pour s’exprimer. Vous connaissez aussi ce mégalomane narcissique qui commence toutes ses phrases par « moi » ou cette collègue de travail aigre et d’une humeur massacrante chaque jour de la semaine, même le vendredi !

Bien sûr vous les connaissez tous.

Vous les croisez souvent ou parfois seulement, mais ce que l’on retient d’eux c’est cette impression négative, ce dégoût et cette envie de les crucifier verbalement, de les bousculer ou de leur faire ravaler leur fierté.
Vous croyez vraiment les connaître ?

Savez-vous justement qu’étant enfant, son père lui faisait ravaler sa fierté chaque jour et que pour tenter d’exister, il doit entendre un « je » dans chacune de ses phrases.
Elle à tellement souffert des agressions verbales étant petite que, pour les éviter, elle est devenue aigre et acide et si seule finalement.
C’est parce qu’on ne l’écoute jamais qu’il ne parle presque plus depuis ce terrible drame familiale quand il était petit…

Vous m’avez compris.
On ne connaît jamais quelqu’un avant de connaître son enfance. Le plus intime des coins intimes de son intimité. Pourtant, c’est en s’attachant à ce point de vue que l’on peut voir les personnes qui nous entourent autrement.
Et si plutôt que d’essayer de faire taire ce playboy présomptueux vous essayiez de connaître son enfance ?

L’enfant est le père de l’homme
Wordsworth William

Si vous êtes déjà adroit en profilage et en empathie, cet exercice est excellent.
Et si vous êtes à vos débuts, la discussion sera une alliée formidable.
Cet exercice vous aidera à progresser et vous permettra d’utiliser toutes vos compétences d’apprenti-mentaliste.

Comment révéler l’enfant qui est en lui ?

L’idée est d’essayer, en observant quelqu’un, de l’imaginer enfant.
Imaginez le en train de jouer, dans la rue ou dans un jardin.
Imaginez le en train de pleurer, parce qu’il est tombé ou pour un évènement pénible.
Imaginez le dans autant de positions que possible.
Essayez ensuite d’établir des liens possibles entre autrefois et maintenant.

C’est un homme d’environ 30 ans.
Il a des cheveux bruns et courts. Sa Rolex et son Ipad donnent une touche finale à son allure de flambeur. Costume et chemise ouverte, chaine épaisse autour du coup et gourmette assortie. Une chevalière mais pas d’alliance.
Dans sa façon de parler, vous le trouvez présent, voir trop. « Moi » et « Je » sont ses mots favoris. Il fait de grands gestes et sait jouer de sa voix pour capter l’attention.
Pourtant quelque chose contraste chez lui. Sa confiance en lui. Elle est forte mais … forcée surtout.

Comment un arrogant frimeur et flambeur était enfant ?
Il jouait peut être au foot ou à un autre sport. Il aimait jouer ou plaire à son père ?
Etait-il déjà une « star » ou justement tout l’inverse ? Aurait-il aimé l’être sans jamais y arriver ? Et si son père ne l’encourageait pas vraiment ?
Après tout, pour vouloir tant exister aux yeux des autres à son âge sans être vraiment engagé, il pouvait très bien manquer de reconnaissance quand il était enfant.

Il vous faudra ensuite lui parler, avec un tact sans fin, comme on parle a un enfant, vous essayerez de parler de son enfance, la plupart du temps en commençant par la votre.

« Du foot ? Oh non, pas du tout. J’ai fait du rugby. » Ses yeux se baisse pendant une fraction de seconde.
« Et sincèrement, j’étais pas mauvais en plus. » Pause « Du foot… » Reprit-il en souriant le regard dans le vide. « Non, mon père disait que c’est un sport de femme. »

Il y aurait alors fort à parier qu’il a connu une enfance très conflictuelle avec son père…

Une bonne connaissance du profilage aide énormément dans ce genre d’exercice et la visite d’un lieu signifiant appartenant à cette personne sera aussi une grande source d’inspiration.
En fait, le plus compliqué n’est pas de profiler la personne qui vous repousse de prime abord, mais plutôt de l’amener à parler sereinement de son enfance avec vous.

A votre tour maintenant.

Vous connaissez certainement une personne qui vous laisse souvent une impression négative.
Si vous tentiez d’expliquer pourquoi elle a ces réactions détestables.
Observez la, cernez bien ses manières qui vous dérangent.
Puis imaginez quelques images d’elles enfant, comme des photos. Elle qui rit et qui pleure.
Enfin élaborez une solution pour parler de vos enfances à tous les deux.
Découvrir la vôtre la laissera plus encline à parler de la sienne. Surtout si vous savez lui montrer (ou inventer) des similitudes. Cela sera beaucoup plus facile si vous êtes seuls ou presque.
Tout au long du dialogue, faites des liens avec ses manières sans les exposer au grand jour.
Si vous souhaitez lui faire part de ses manières quand vous pensez les comprendre, faite le plutôt par des allusions détournées : « A ta place je serais un peu aigri. » ou « J’aurais trouvé cela étouffant. »

Avec l’envie de connaître cet enfant qui parle par la bouche de cet homme ou de cet femme, vous arriverez à savoir qui il ou elle est vraiment. Et quand cette personne recommencera à être énervante, vous pourrez peut être même en rire !

 

Cet article vous a plus ? Améliorez votre capacité de profilage et vos rapports avec les gens grâce à ceux-ci :

Voici pourquoi vous deviendrez plus empathique en maitrisant vos émotions

Comment profiler une personne ? 3 détails qui en disent long sur votre interlocuteur

Une technique pour pacifier vos rapports avec les gens : le chacal et la girafe

À propos Gwen

Gwen est sur le forum des Mentalistes depuis les premières heures, c'est un pillier de la communauté. Passionné en particulier par la philosophie, la psychologie et la négociation, c'est un mentaliste touche-à-tout.

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

4 × three =

Remonter