En ce moment
Pourquoi vous devriez commencer à écrire votre Journal Intime dès ce soir

Pourquoi vous devriez commencer à écrire votre Journal Intime dès ce soir

Bonjour chers lecteurs, avides de nouveaux articles ! Mais comme je vous comprends !

C’est pourquoi, je me suis permis de reprendre un article que j’avais déjà écrit sur le Labo Des Mentalistes afin de combler cette faim de lecture qui vous dévore en ce début d’année. Rentrons tout de suite dans le vif du sujet !

L’écriture d’un journal intime, pourquoi faire ?

Tenir un journal ? Non mais tu te fous de moi ?! Je suis un homme moi ! Pas une mauviette !

Comme les préjugés ont la peau dure ! Non, les journaux intimes ne sont pas réservés qu’aux filles. Chaque personne qui sait à peu près écrire peut tenir son journal. Je suis sûr que c’est votre cas.

Vous vous demandez sûrement à quoi va vous servir un journal intime. Il y a tout un tas de bonnes raisons pour commencer votre journal dès ce soir. Ici, je vous en présente 3 : la première est assez générale, les deux suivantes sont beaucoup plus mentalistes.

1. Vous avez des problèmes d’expression écrite

Car oui, c’est en forgeant qu’on devient pâtissier… On a dû vous le dire au moins 10 fois. Eh bien c’est vrai ! Plus vous pratiquerez, plus vous serez à l’aise avec votre plume. Ce n’est pas un détail : écrire souvent vous permettra d’améliorer nettement vos capacités rédactionnelles.

Que vous soyez étudiant ou travailleur, savoir bien écrire n’est pas un luxe.

2. Vous avez des soucis de confiance en vous (au travail, ou pour séduire…)

Evidemment ce n’est pas parce que vous tenez un journal que toutes les filles (ou tous les garçons) du cosmos vont vous tomber aux pieds.

Mais… ça peut aider ! Car oui, tenir un journal peut non seulement vous aider à vous sentir mieux dans votre peau, mais ça vous servira surtout à vous construire une philosophie de vie. Je vais détailler.

À la fin de notre journée, on est parfois grognon ou parfois heureux. On ne se pose pas toujours la question de savoir « pourquoi ». En écrivant un journal, vous serez obligé de formaliser vos émotions, vos sentiments et vos idées.

Si vous vous forcez chaque jour à raconter dans votre journal votre émotion du moment et surtout ce qui vous a amené à être dans cet état, alors votre philosophie de vie apparaîtra petit à petit, au fil des pages. Quand je dis « philosophie de vie, » je ne parle pas ni de Platon ni de Socrate.

Une philosophie de vie, c’est un fil conducteur dans votre vie qui vous aide à vous sentir heureux. L’humoriste @Vinvin expliquait un jour que sa philosophie de vie, c’était d’amener chaque personne qu’il rencontrait à sourire.

Un panneau indiquant le "sens de la vie"

Dessiner aussi nettement que Vinvin votre philosophie vous demandera un petit travail. Et justement, tenir un journal intime est probablement le meilleur moyen d’y arriver.

Des philosophies de vie, il y en a autant que des êtres humains sur Terre :

  • Vouloir faire sourire les gens ;
  • Être le plus libre possible ;
  • Ne jamais rentrer en conflit avec les gens ;

Bref, je vous souhaite de trouver la votre. Avoir une philosophie donne énormément de confiance en soi parce que d’une part on sait où on va, et d’autre part on sait qui on est. A méditer.

3. Vous êtes constamment en colère

Vous avez envie de tuer votre banquier et vous venez d’acheter un fusil pour dégommer le chien du voisin qui vient crotter chez vous ? Alors, tenez un journal.

Là encore ce n’est pas parce que vous écrivez un journal que le chien du voisin va arrêter de vous envoyer des cadeaux chaque matin. Mais ça peut vous aider à vous calmer (et ça vous évitera d’avoir la SPA sur le dos pour cruauté animale).

Pour cette partie je vais prendre l’exemple de la canette de coca. Tout le monde sait qu’il ne faut pas secouer une canette de coca au risque qu’elle explose à l’ouverture. Imaginons que vous êtes une canette de coca et qu’à chaque désagrément dans votre journée, vous vous secouez.

À la fin de la journée, vous arrivez chez vous et vous marchez dans le cadeau empoisonné que le chien du voisin vous a laissé le matin même. À ce moment là, vous explosez. Vous tuez le chien, vous démissionnez, vous quittez votre femme, vous changez de nom et vous partez dans un temple bouddhiste en haut de l’Himalaya.

Mais alors à quoi sert le journal dans cette situation ? Tout simplement à vous « dé-secouer« . Il jouera le rôle de calmant et vous permettra de vous sentir bien mieux, plus posé, plus calme.

Si écrire dans un journal ne vous calme pas, pourquoi ne pas écrire sur un réseau social comme Twitter ou Facebook ? Combien de gens partagent leur rage chaque seconde sur ces sites ?

Ça ne sert à rien, mais ça soulage d’exposer son énervement à la lumière du jour. Comme si l’opinion des gens suffisait à condamner ceux qu’on déteste. C’est l’effet que peut vous procurer votre journal intime.

Vu comme ça, c’est super cool mais on écrit quoi dedans ?

Lorsqu’on n’a jamais tenu de journal intime, on se demande surtout ce qu’on doit écrire pour commencer. Le mieux, c’est de se fixer un plan de 5 ou 6 questions auxquelles vous allez répondre tous les soirs. Par exemple :

  1. Qu’est-ce qui m’a rendu le plus heureux aujourd’hui ?
  2. Qu’est-ce qui m’a le plus énervé aujourd’hui ?
  3. Quelle est la personne qui a été la plus géniale avec moi aujourd’hui ?
  4. Quelle est la personne qui m’a le plus saoulé aujourd’hui ?
  5. Est-ce que j’ai aimé cette journée ?
  6. Qu’est-ce que j’aimerais faire demain ?

En répondant chaque soir à ces 6 questions, vous êtes sûr de ne jamais être victime du syndrome de la feuille blanche. Encore mieux : jour après jour, vous pourrez constater que vous donnez souvent la même réponse à la question 1. Ah, peut-être votre philosophie de vie qui se dessine doucement ?

Ne pensez pas qu’un journal doit être un truc mielleux du genre : « cher Journal. Aujourd’hui, je suis allé voir mon copain Jean René à la piscine »…. non. Surtout pas.

Oui mais bon, écrire dans un journal c’est pas pratique !

Il faut écrire et un journal c’est lourd ! Ça prend de la place dans un sac ! Et je manque de temps moi !

Foutaise ! Un journal ce n’est pas forcément le livre avec le petit cadenas et sa couverture molletonnée. Cela peut être un petit carnet à spirale de 30 feuilles.

Un journal intime

Votre journal c’est un compagnon, un ami. Et on ne choisit pas ses amis par défaut, on les choisit car ils nous plaisent. Un journal c’est pareil, il peut être énorme ou minuscule. Il peut même être numérique : le principal, c’est qu’il vous plaise.

Il faut que le papier soit assez doux pour vos doigts, que le format soit assez grand pour vos yeux et votre façon d’écrire. Si vous utilisez un logiciel, vous devez trouver l’interface assez agréable pour vouloir l’ouvrir chaque jour.

Il existe d’ailleurs de nombreux logiciels de journaux intimes, mais vous pouvez aussi utiliser des logiciels classiques comme Word. J’enregistrais mon journal dans un document Word que je protégeais par un mot de passe et que j’enregistrais sur mon Cloud Apple ou Dropbox. Comme ça, je l’avais sur mon iPhone en permanence et je le mettais à jour au fur et à mesure de la journée.

Et l’argument du « j’ai pas le temps », parlons-en !

Vous n’avez pas le temps ? ! C’est une blague n’est ce pas ? Quand vous prenez le métro, quand vous regardez la télé, quand vous vous dîtes que vous vous ennuyez ? Vous n’avez pas le temps là aussi ?

On a toujours le temps ! Si vous n’avez vraiment pas le temps… QU’EST CE QUE VOUS FOUTEZ ICI ? (eh ouais, je vous ai eu).

Si on écrit son journal tous les jours, ça ne prend en moyenne (ma moyenne de quand je comptais ma moyenne) que 15-20 minutes par jour au maximum, ce n’est pas long ! Evidemment si vous entamez des thèses philosophiques ça prend plus de temps mais ça voudrait aussi dire que vous avez plein des choses à écrire, bravo !

Alors si vous avez commencé un journal, ou si vous en écrivez un depuis longtemps, ou si vous connaissez quelqu’un qui en écrit ou si vous connaissez n’importe quoi en rapport avec un journal intime et bien commentez cet article ! :-)

Racontez-nous vos expériences d’écrivain en herbe ou vos craintes et vos doutes si vous ne vous êtes toujours pas lancé. Qu’est-ce qui vous bloque ?

À propos Malo

Malo
Malo est passionné de communication, de mentalisme, de lecture, de chats trop mignons qui jouent du piano, d'écriture, de théâtre, de musique, de peinture, du corps humain, des cultures étrangères... Au grand malheur de sa calculette, Malo n'aime pas les maths, la biochimie, le pétrole, la théorie du tout et Pythagore.

32 commentaires

  1. Super article Malo !
    En effet qui aurait cru que tenir un journal intime serais si utile ?
    Mais après la lecture de ton article, ca saute aux yeux ! :-)
    Je vais en commencer un se soir, alors. ;)
    En tout cas, très bonne idée Malo, et encore super article. Bravo !

  2. Merci pour cet article !
    J’ai tenu un journal intime pendant plusieurs années quand j’étais ado et c’est vrai que ça me permettait de relâcher la pression et de me débarrasser des émotions négatives de la journée. J’y mettais mes ressentis sur les choses que je vivais. Je pense que ça m’avait beaucoup structuré à l’époque.
    J’ai arrêté à l’âge adulte me disant que ça ne m’était plus utile, mais tu m’as convaincu de m’y remettre !

  3. Super article Malo, bravo !
    Il montre à beaucoup que tenir un journal intime ce n’est pas forcément ce qu’on croit.
    Autant que je m’en souvienne j’en ai toujours eu un. La principale raison est que j’ai beaucoup de mal à comprendre mes ressentis. Exposer mes sentiments par écrit me permet au moins de les nommer et au mieux d’y trouver la source. Sinon, j’y expose pas mal de citations et des objectifs que je rêve d’atteindre.
    Il permet simplement de faire un bilan de sa vie de temps en temps. Vous savez les fameuses prises de conscience… =)

  4. Bonsoir , bonsoir ! :) J’ai beaucoup aimé cet article et je l’ai trouver très instructif. J’écrivais dans un journal intime il y a de cela à peut près 5/6 mois. Pour je ne sais qu’elle raison , je l’ai arrêter. Pourtant , cet article m’a donner envie de le continuer dès ce soir ! Merci beaucoup et bonne soirée ! :)

  5. Hello Malo, Ton article est sans conteste THÉRAPEUTIQUE. Pour en avoir tenu plusieurs dans le passé à des périodes différentes. D’ailleurs il y à deux semaines en faisant du rangement j’en ai relu un, telle fut ma surprise de replonger dans les émotions ressenties à cette période, en comparaison avec le présent. On se rend compte avec le recul, de l’état d’esprit dans lequel on était plongé, à un moment T de son chemin ; d’une évolution intérieure dans la façon d’envisager les événements face à ses émotions . Et oui c’est un bon exutoire, et qui comme tu l’écris aide à trouver « SA philosophie de vie ». Je le conseille souvent à des personnes de mon entourage, pour les aider à y voir plus clair. Moi même je m’y suis remise depuis ce soir! Merci pour cet article de qualité.

    • Malo

      Tu as plus de courage que moi ! Je n’aime pas relire les miens, ça me fait peur ! :)

      Mais je te soutiens à 1587% sur tes idées !

      Et je te remercie, quel compliment de qualifier l’article de thérapeutique, je n’en espérais pas tant, merci beaucoup.

  6. Merci pour l’article Malo. Je confirme également les bienfaits thérapeutiques. Je me rappelle en avoir tenu un durant l’adolescence. Ca m’a permis de faire ressortir ma crise d’ado. Je l’ai abandonné tout naturellement car je n’en avais plus « besoin ». Mais à la lumière de ton article, ça apporte d’autres bienfaits… c’est le moment de recommencer ;)

  7. Bonsoir,
    Merci pour cet article , c’est très enrichissant….tout est dans la volonté , pour ma part je commence dès ce soir!
    Sachez que je suis nouveau sur ce site!

    @ bientôt

  8. J’en tient un depuis que j’ai commencer ma crise d’ados… Ca m’a beaucoup aider !

  9. Je suis adulte et depuis quelque temps je me suis mise à écrire dans des petits carnets. Pratiques, légers et discrets, cela me permet de pouvoir les emmener avec moi. Écrire me permet de mettre de l’ordre mais aussi de la clarté sur mes ressentis et moments vécus de la journée. De plus, j’ai suivi un conseil que l’on m’avait donné, de temps en temps, je relis mes cahiers. Pourquoi? Sur le moment, je m’en rend pas compte. Je suis plongée dans un tourbillon d’émotions. Mais quelques mois plus tard, je peux voir si c’était une mauvaise passe ou si au contraire, c’étaient des moments de pus bonheurs. La relecture fait ressurgir les souvenirs et me permet de voir le chemin que j’ai parcouru, chose qui me serrait pratiquement impossible, si je n’avais pas écrit auparavant.

  10. Excellent article Malo ! Je partage à 100% ton avis sur le journal intime et aussi sur le « Je n’ai pas le temps »… Que je déteste cette expression !
    Concernant le journal intime, j’écris de temps en temps depuis mon adolescence. Il est vrai que cela nous permet d’améliorer notre plume et SURTOUT structurer nos pensées.
    J’ai parfois l’impression d’être bordélique dans mes pensées et lorsque j’exprime une idée. Alors que par écrit (et en tant qu’ancienne journaliste), l’écrit permet de structurer sa pensée !
    Comme d’autres lecteurs, j’aime relire parfois de vieux écrits, c’est ce qui m’a récemment permis de savoir que mes rêves actuels étaient toujours les mêmes qu’il y a quelques années, chose que j’avais oubliée. Ce qui m’a permis de me reconnecter à mes rêves et redéfinir mes objectifs !

    Merci encore et au plaisir.

  11. C’est vrai ce que vous dites mais j’avais une question a vous poser:
    -Faut-il uniquement écrire?

    Merci, votre article ma beaucoup aidée.

  12. J’écris mon journal depuis que je sais écrire.
    35 ans ouf!!!
    Il m’a permis de mieux comprendre mon ado, sa crise existentielle est plus claire. Mais surtout.. Je peux constater mon évolution..après la pluie vient toujours le beau temps.

  13. Perso j’ai essayé plusieurs fois de m’y mettre, au bout de quelques jours je déchire ou j’efface tout selon le support car je me dis que c’est stupide ou
    Inutile. Un conseil pour persévérer ? Ton article me donne l’envie de continuer le journal commencé hier mais pour combien de temps?

  14. Bonsoir,
    J envisageais d ecrire un journal pour pouvoir exprimer tout ce qui me passe par la tete et pour pouvoir me defouler, et bien votre article m a convaincu de passer a l acte.
    Merci Malo et a bientot pour vous dire comment cela se passe.

  15. Super idée! d’autant que j’ai une certaine facilité à écrire, plus qu »à m’exprimer en tout cas, c’est un peu plus complexe pour moi :) j’ai déja écris deux bouquins, dont surtout un roman d’où j’ai pû libérer certains démons interieurs . Un journal intime est donc idéal pour me retrouver et découvrir quelle est ma philosophie .

  16. Bonjour,

    C’est peut-être un peu à côté du sujet. Mais l’écriture est également un très bonne manière de développer ça créativité, avec ce qu’on appelle l’écriture automatique. C’est intéressant à pratiquer.

  17. merci pour cet article je vais de ce pas tenter d’écrire un journal. Mais le « j’ai pas le temps » le plus souvent pour la plus part des gens se transforme en « j’ai la flème » c’est surtout ça.

  18. Je souhaite vous remercier car j’étais dans une impasse. Ma première fille est très sentimentale, très émotive et donc souvent en colère par rapport aux différents comportements de ses copines, les injustices de sa maitresse, sa soeur qui l’embête, et moi qui suis parfois en déplacement… Elle aime beaucoup écrire et je suis maintenant convaincue que tenir un journal intime puisse lui faire le plus grand bien. Votre article va m’aider à lui expliquer pourquoi, ce que ça peut lui apporter et surtout comment. Merci !
    Moi même j’ai souvent souhaité en tenir un mais les idées arrivent plus vite que ma vitesse d’écriture et surtout j’avais bien trop peur que quelqu’un puisse le lire. Je vais d’ailleurs surtout la rassurer sur ce point !
    Bonnes fêtes de fin d’année

  19. Merci pour cet article, je suis à un tournant de ma vie où tout se bouscule dans ma tête. Je pense que tenir un journal me fera du bien et me permettra d’organiser tout ça et aussi relâcher la pression.
    Encore merci

  20. Bonjour,

    Mille mercis pour votre article que je trouve intéressant et convaincant. je commence l’écriture dès ce soir.
    je suis nouvelle sur votre site que je qualifierai de la plus belle des qualités à mes yeux : généreux.

    Latifa

  21. J’essaye ! J’ai hâte de voir le résultat…

  22. Bonsoir,

    Merci pour cet article. J’avais beaucoup de journals intime quand j’étais adolescente ensuite j’ai tout arrêter parce que je savais pas ou les cacher. Cependant je trouve que c’etait bien mieux quand je tenais un journal car je trouve que j’etais plus créative j’avais plus d’idées et ma personalité se developpait également. Je viens de recommencer il y a deux jours apres avoir lu cet article et voila que me suis lacher dessus j’ai ecrit une bonne vingtaine de pages même plus je crois! Merci merci ;)

  23. Bonjour
    Merci pour cet article ça va vraiment m aider je vais répondre aux 6 questions tout les jours .
    Encore merci

  24. Merci
    C’est la philosophie de vie que je n’ai pas et j’y mediterai
    Si cela peut aider, pour moi ecrire est une voie dans lequel on évolue tout les jours et laquel nous mène a comprendre qu’écrire ne sert plus a rien. Car quand on l’aura comprit, on en aura plus besoin.

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

three × five =

Remonter