En ce moment
Apprendre la synchronisation PNL avec un véritable défi

Apprendre la synchronisation PNL avec un véritable défi

N’avez vous jamais été victime d’un rire « communicatif » avec une autre personne ? Ou de finir les phrases de quelqu’un d’autre ?

Vous étiez tout simplement synchronisés. Bien que cela puisse être involontaire, nous verrons qu’il est possible d’utiliser cet état consciemment afin d’être considérablement plus influent et en harmonie avec son entourage. La synchronisation est une merveilleuse technique pour quiconque souhaite renforcer ses capacités de mentaliste ou simplement être en accord avec le monde qui l’entoure.

Je vous mets au défi d’apprendre et utiliser cette technique pendant deux semaines et de nous envoyer vos témoignages : les 3 meilleurs gagneront des lots de cadeaux uniques pour améliorer leur formation au mentalisme.

La synchronisation en situation de séduction

Qu’est-ce que la synchronisation ?

La synchronisation est un outil de PNL ( Programmation Neuro-Linguistique ) permettant d’établir un contact facilement avec son interlocuteur, facilitant ainsi nos relations sociales. Elle consiste à se synchroniser sur l’attitude, l’état et la façon d’être de son interlocuteur. C’est une technique d’influence remarquablement efficace. De plus, votre interlocuteur ne le remarquera pas consciemment.

Comment la synchronisation fonctionne t-elle ?

★ La synchronisation verbale

Les gens ont généralement deux sens dominants. Par exemple : la vue ET l’odorat, ou le toucher ET la vue.
On peut se synchroniser avec son interlocuteur sur un de ses 2 sens dominants . Si votre interlocuteur vous dit par exemple :

« Tu vois ce que je veux dire ? » répondez : « Oui, je vois ce que tu veux dire ».

En répétant sa phrase, indirectement vous lui montrez que vous êtes en accord avec lui, ce qu’il pense et sa façon de voir les choses. De cette façon, vous allez créer une connivence avec lui.

Dans le cas présent, vous vous synchronisez sur son sens dominant : la vue (Tu vois/Je vois). Vous pourrez par la suite décliner : « j’entends » bien pour quelqu’un d’auditif, « je la sens bien cette idée » pour l’olfactif, « cela ne m’avait pas effleuré » pour le toucher, etc… afin d’être en accord avec le sens dominant de la personne avec laquelle vous conversez.

★ On peut également se synchroniser sur le niveau de langage

Si votre interlocuteur a un langage simple, employez un langage simple. Si il a un langage travaillé, travaillez davantage le votre. De manière plus générale, employez plus ou moins les mots de votre interlocuteur subtilement (il ne s’agit pas de faire le perroquet évidemment). Exemple d’une discussion banale, vous comprendrez mieux l’idée :

« Salut, ça va ? »

« Salut, oui, ça va et toi ? »

« Ca va, ça va . Alors que fais-tu de beau aujourd’hui ? »

« Alors, qu’est-ce que je fais de beau ? Bah, aujourd’hui , je ne fais rien de spécial. »

L’exemple n’est pas des plus subtiles lorsqu’on le lit bêtement devant son écran. Il faut l’imaginer dans une vraie conversation. Mais plus subtilement, on peut aussi se synchroniser sur l’intonation de voix. Si la voix de votre interlocuteur est grave, prenez un ton grave; si elle est aigüe, montez d’un cran. Qui se ressemble, s’assemble !

★ La synchronisation non-verbale

Vous pouvez également vous synchroniser sur votre interlocuteur de manière non-verbale.

On peut se synchroniser sur l’état intérieur d’une personne :

  • Si la personne en face de vous est calme, faire le fanfaron aura beaucoup de chances de l’agacer.
  • Si une personne en face de vous est plutôt calme, faites en autant.
  • Si au contraire, elle est d’humeur joyeuse, riez également.

Ces petites choses vous permettront de vous mettre de manière significative en harmonie avec vos interlocuteurs.

★ On peut se synchroniser sur la gestuelle et les postures de son interlocuteur.

Si votre interlocuteur a les bras croisés, faites-en autant. Encore une fois, faites-le subtilement, dès que vous voyez le croisement de jambes ou de bras, attendez quelques instants, et faites-le aussi. Ne le faites pas à la seconde près, ce serait suspect.

La synchronisation renvoie un peu l’image de votre interlocuteur à lui-même. C’est un jeu de miroir.  Vous devenez momentanément l’autre. Fondez-vous dans le décor, tout simplement !

Le caméléon, animal en synchronisation avec son environnement

 

Un dernier point . La synchronisation s’applique aussi sur les idées, la façon de voir les choses, le partage des valeurs . Adopter le point de vue d’une personne est une forme de synchronisation.

C’est également un outil efficace pour persuader. On peut momentanément suivre le point de vue d’une personne, en se synchronisant sur elle ; pour ensuite faire passer petit à petit notre point de vue, nos idées. Exemple :

Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce point. Au sujet de blabla par contre, je dirais plutôt que…..

Mon défi

Utilisez et apprenez la technique de la synchronisation. Vous devrez convaincre 10 personnes de choses qu’ils accepteraient difficilement en temps normal. Vous nous raconterez vos cinq meilleures expériences par écrit, en m’envoyant un mail à narcisse@challenge.sixiemesens-lemag.fr. Vous aurez deux semaines pour réussir ce défi ! Et vous serez récompensé :

Premier prix : une invitation au Labo
+ 25€ de chèque cadeau Amazon
+ le e-book « 30 jours pour devenir Mentaliste (Félix Boussa)« 

Second & Troisième prix : une invitation au Labo 
+ le e-book « 30 jours pour devenir Mentaliste (Félix Boussa)« 

Qui peut participer au défi ?

Tout le monde peut participer au défi. Que ce soit pour développer ses capacités ou simplement pour vivre une expérience amusante! Votre originalité et votre créativité feront la différence.
Vous avez tous votre chance de gagner!

Voici comment organiser votre défi

Vous apprendrez d’abord la synchronisation verbale.

Jour 1 : Observez les sens dominants chez vos interlocuteurs et leurs niveaux de langages. Apprenez à les cerner.

Jour 2 : Utilisez-les durant des conversations. Synchronisez-vous sur leurs langages. Soyez en accord avec vos interlocuteurs.

Jour 3 :  Etudiez la façon de voir les choses des personnes, leurs idées, leurs perceptions du monde.

Jour 4 : Discutez d’un sujet qui intéressera vos interlocuteurs. Soyez en harmonie l’un avec l’autre.

Vous passerez à la synchronisation non-verbale.

Jour 5 : Observez l’état de vos interlocuteurs. S’ ils sont calmes, ou pas et leurs postures générales. Gardez-les dans un coin de votre tête.

Jour 6 : Synchronisez-vous sur ces personnes, sans dire un mot . Si les personnes en face de vous, vous parlent et vous disent quelque chose, peu importe, répondez, mais toujours de manière à vous calquer sur vos interlocuteurs. Assurez-vous de bien faire passer le courant et que la personne ait envie de vous parler. En somme, faites-la parler.

Jour 7 : On fera le point ensemble sur vos expériences, vos faiblesses, vos points forts, on vous guidera au mieux afin de vous aider, discutons-en dans les commentaires.

A partir de la deuxième semaine, vous pourrez vous lancer efficacement dans le défi, vous utiliserez la synchronisation verbale et non-verbale.

Quelques conseils

C’est une chose de connaître le principe de la synchronisation techniquement, c’est tout autre chose de mettre en pratique ce qu’on a appris. C’est la rentrée, profitez-en ; vous verrez plus de monde ! Il s’agira simplement de vous synchroniser de manière verbale et non verbale sur vos interlocuteurs.

Je vous mets au défi de convaincre par cette seule et unique technique 10 personnes durant deux semaines. Vous demanderez des services difficilement acceptables par la cible. Il ne s’agira pas de demander n’importe quoi, simplement une chose que la personne refuserait habituellement.

Si vous avez un ami casanier, demandez-lui de sortir, ou si vous avez un ami qui sort trop, demandez-lui l’inverse par exemple.

Vous pouvez aussi bien demander un service que ramener une personne à votre point de vue sur un sujet sensible, bref  : à vous de voir : Soyez le plus original et créatif possible ! A vous d’adapter cette technique à votre façon.

Vous pouvez par exemple faire semblant d’adopter un point de vue qui n’est absolument pas le votre et le défendre intelligemment. Le port d’armes par exemple, la peine de mort… peu importe il s’agira surtout de ramener la personne à votre point de vue par la synchronisation

Bonne chance à tous, n’hésitez pas à m’envoyer un mail (narcisse@challenge.sixiemesens-lemag.fr) si vous avez la moindre question sur le défi. Les commentaires de l’article sont aussi ouverts pour recevoir toutes vos remarques.

À propos MentalZen

MentalZen
Membre du Forum Des Mentalistes, je m'intéresse au mentalisme depuis maintenant plusieurs années. Passionné par le développement personnel et l'influence mentale.

22 commentaires

  1. Avant d’être un outil de PNL, la synchronisation est d’abord un outil d’hypnose.
    Et c’est un outil nécessaire à la communication. Il faut le maîtriser, ce qui est loin d’être évident. On voit souvent des néophytes dans la pratique de l’hypnose ou de la PNL, « singer » leur patient et c’est juste horripilant.
    La clé de la synchronisation: « le tact et la mesure »
    Par ailleurs, pour apporter une petite précision à ce qui a été dit plus haut, l’important dans la synchronisation non verbale concerne les rythmes! Synchroniser le rythme de ses mouvements respiratoires, synchroniser le rythme de ses paroles, synchroniser le rythme des autres mouvements du corps.
    A bientôt

  2. Un bon défi qui ne pourra ne nous faire que progresser.
    Très bonne idée et merci pour cet l’article d’une grande qualité :) !

  3. MentalZen

    Salut Théo,

    Exact! Tu as raison de le souligner… par moment les gens ne comprennent pas la différence entre se synchroniser et singer son interlocuteur. Je suis complètement d’accord avec toi.

  4. MentalZen

    Salut Yohan,

    Merci ! Ton commentaire me va droit au coeur. N’hésite pas si tu as des questions.

    A très vite !

  5. Bonjour,
    Je suis de l’academie mentalisme de Felix Boussa et qu’il m’a fait connaitre ce defi! Si interessant, et ma question c’est que comment croire aux rapport des participants, quels sont les criteres? Pourtant, je vais partciper et vous remercie car c’est pour notre experience!
    Merci

    • MentalZen

      Salut Eugene,

      C’est moi qui te remercie pour ton commentaire. Pour répondre à ta question, il n’y a pas de critères, tout le monde peut participer, sans exception! Du moment que tu as envie d’apprendre, tu es apte à participer. Que l’on soit maître en PNL ou simplement débutant, ça n’a aucune importance. L’essentiel, est surtout de vivre une expérience amusante et enrichissante. De plus un débutant peut faire preuve de 1000 fois plus d’originalité qu’un expert.

      Voilà, à très vite Eugene!

  6. Bonjour,

    Ça fait plaisir de voir un article détaillé, et de qualité,sur cette « technique du miroir », qui marche,
    lorsque quelqu’un parfois fait comme moi, il est vrai que ça a plutôt tendance a me rassurer que de me faire peur.

    Cependant, je suis perplexe sur un point: sans totalement imiter l’autre, comment passer pour une personne ouverte lorsque l’on parle a quelqu’un de très renfermé ?
    Je vois cette technique un peu comme un jeu de rôle, ou il faudrait un peu changer de personnalité en fonction de la personne a qui on s’adresse, comme un acteur en fait.

    • MentalZen

      Bonjour,

      Merci Clément ! Tu as compris l’idée. Il s’agit de s’adapter en fonction de la personne que l’on a en face. Même en parlant peu à une personne renfermée, tu te rendras vite compte qu’elle a des intérêts, des passions… cela constituera toujours de bons sujets de discussion.

  7. Utilisée au quotidien dans mon travail la synchronisation m’a permit de me tiré avec brio d’une situation difficile. Lisez plutôt.

    Un devis avait été accepté, le travail réalisé et quelques dysfonctionnements font que rien ne marche…
    Dysfonctionnements qui ont persisté plusieurs moi en plein été. D’habitude à ce stade un client devient très belliqueux, impatient et agressif.

    Mais la synchronisation à fait en sorte que personne ne me considère comme un ennemi, un danger du point de vue animal.
    Certains avaient une manière de parler, d’autres une posture, ou encore un tic…

    J’ai proposé un devis complémentaire qui n’allait pas résoudre le problème mais me permis de le résoudre pendant l’intervention. Et au lieu de subir une sommation judiciaire, mon devis à été accepté haut la mains.

    Et ce n’est pas fini :
    Je n’ai jamais été réprimandé, mais au contraires les clients continuent aujourd’hui de me félicité , de vanter mes qualités et mon efficacité autour d’eux.
    Et, tenez vous bien, l’un d’eux qui tient un restaurant à côté, et qui râlait fortement au téléphone avec ma secrétaire m’offre depuis la première heure du dysfonctionnement un café+biscuit chaque fois que je viens le voir.

    J’avais du mal à y croire.

    PS : En combien de temps avez-vous trouvé le caméléon et le phasme sur la photo ?

    • MentalZen

      Salut Gwen,

      Merci pour le partage… ton exemple est intéressant, il montre à quel point la compréhension de l’autre peut nous ouvrir bien des portes.

      P.S : En quelques instants ;)

  8. Salut à tous,
    je dois dire que ce défi me plaît! En faîte il y a des objectifs claires et je trouve plutôt intéressant d’avoir à analyser la personne à qui on parle, pour analyser ses émotions, savoir si elle est honnête, ect…

    Merci pour cet article court mais condensé ;)

    • MentalZen

      Salut Anthony,

      Merci à toi ! Malheureusement, on ne peut pas tout mettre dans un seul et unique article, sinon, ils feraient plusieurs pages. Je pense ne pas être le seul à avoir envie de mettre plus de choses dans ses articles. L’essentiel est d’aller à l’essentiel de nos pensées ;)

  9. Merci pouir l’article, très bon, j’ai voulu faire de la synnchro la semaine dernière pour mon entretien d’embauche mais j’ai pas réussi à tenir, je sais pas pourquoi, je suiis déjà timide ou fausse timide lol donc je me suis dis que ça allait pas le faire en parlant et que j’étais peu préparer dans mes réponses donc bon ;)

    • MentalZen

      Salut Déborah,

      Merci pour ton commentaire! La plupart des gens timides disent simplement : « Je suis timide ». Ce qui est surement vrai, étant donné qu’ils le disent. Toutefois, ils ne se demandent pas : « Pourquoi ils sont timides ? » Essaye d’étudier de faire une introspection en te demandant pourquoi, et en analysant la situation en profondeur. Selon moi, c’est en comprenant le fond des choses que l’on peut influer sur elles.

      Pour ce qui est de la synchronisation, il suffit de comprendre le monde de l’Autre. Il te suffira d’observer et ton interlocuteur fera quasiment le reste, vit l’instant présent : la réflexion tue l’action!

      A bientôt Déborah!

      • Bonjour,

        Merci à toi aussi pour ton commentaire, oui je sais pourquoi je suis timide mais je suis beaucoup moins timide qu’avant, j’ai beaucoup progresser à cause de x facteurs.

        Je suis timide car j’ai tendance à parler vite et ne pas articuler bien, quand je parle j’articule pas assez bien et c’est embêtant, j’ai peur de ne pas avoir les bons mots comme un adulte(donc aussi problème de bien m’exprimer), la peur par moment aussi d’être juger sur mon être, ma façon d’être, la peur de paraître conne et voilà ;)

        • MentalZen

          Salut,

          Tu m’as l’air d’être sur la bonne voie Déborah. Je suis certain que le temps fera le reste. Le calme est un moyen efficace d’être maître de soi, cela peut passer la maitrise de sa respiration, en maitrisant sa respiration, on fait déjà un énorme pas en avant!

  10. J’aime bien cet article ^_^

  11. Article sympathique,
    mais en soit la synchronisation à elle seule ne permet pas vraiment de modifier une attitude ou un comportement. C’est plus la « reprise de lead » une fois que la synchronisation est établie qui fait que la personne va nous suivre avec une sorte d’entrainement.

    Je donne un exemple personnel : en rentrant en train d’une formation, j’était curieux et impatient de tester cette technique de synchronisation. Etant dans un carré, je commence à me synchroniser sur mon voisin d’en face. Posture, respiration, clignement des paupières, gestes… Une fois la synchro établie, je la teste en réduisant progressivement mon rythme cardiaque, en me grattant les cheveux ou en clignant plus fréquemment des paupières, tout en vérifiant si la personne suit bien ces mouvements avec moi. Puis, constatant qu’un certain lien est présent, comme en auto hypnose, je commence à me plonger en trance progressivement, et la personne part avec moi…
    Au bout d’un moment je coupe le lien tout en sortant de trance, et recommence avec un autre voisin de train. Apres environ 1h30 les quatre personnes de mon carré faisaient toutes « la sieste ».
    J’avais l’impression d’être un plongeur qui remonte à la surface de temps en temps, juste pour récupérer un autre plongeur et redescendre avec lui dans de merveilleux fonds marins :).

    Sinon, au niveau verbal la synchro ne se limite pas seulement à la paraphrase, il faut plus tenter de reprendre les mots ou expressions « fortes » pour la personne, et les placer (en saupoudrage) dans son dialogue.

    • MentalZen

      Merci pour le partage Bondue ! J’ai adoré ton expérience. C’est vrai que c’est sympathique de l’expérimenter dans les trains.

      Comme tu le soulignes très justement, il ne s’agit pas de s’imposer : une fois synchronisée sur vous, la personne n’est pas soumise à votre emprise, elle vous suit tout simplement. Si on parle de synchronisation d’un point de vue verbal, si on voit que la personne en face nous comprend, on sera beaucoup plus enclin à accepter ses idées et/ou suggestions.

      A bientôt !

  12. MentalZen

    Les deux semaines défilent, j’ai déjà eu des retours de plusieurs d’entre vous très positifs, merci pour vos expériences ! Certains ont commencé plus tard, aussi; je vous laisse jusqu’à mercredi 07/10.

    Bon courage à tous !

Poster une réponse

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*

seven + 11 =

Remonter